Les incroyables comestibles

Ecoutez la prononciation idiomatique grâce à la version audio de cet article!

arrows-27815_640

icons-847264_640

Vous pouvez aussi le retrouver sur l’application Lingq

Aujourd’hui je vais vous parler des incroyables comestibles. C’est un mouvement écocitoyen basé sur le partage, la gratuité et la solidarité. Le principe est simple: se réapproprier les espaces publics en y faisant des potagers où tout le monde peut se servir.

image 03

 Les incroyables comestibles, c’est une association à but non lucratif. Le projet est né en Angleterre en 2008 et a rapidement gagné la France, où le développement durable, l’autosuffisance alimentaire et l’intérêt croissant pour l’agriculture écologique font de plus en plus d’adeptes. En 2016, on comptait déjà 80 villes françaises participant à cette initiative.

Image01

Dans des parcs et des jardins publics mais aussi devant des bâtiments administratifs où avant on ne voyait que pelouses ou fleurs, on va planter des légumes, des plantes aromatiques, des arbustes fruitiers, etc. et chacun pourra cueillir et consommer ce qu’il aura récolté.

 Belle initiative, non?

image06

Sur le parking de la Communauté de communes du Val-d’Ille-Aubigné, en Ille-et-Vilaine (c’est en Bretagne, dans le Nord-ouest de la France), on a notamment planté des framboisiers, des groseilliers, des fraisiers, des courgettes, des tomates, du fenouil, de la menthe, du thym, de l’oseille, et que sais-je encore!

image02

image04.jpg

Et aussi, on a installé des hôtels à insectes.

image07.jpgAlors c’est quoi un hôtel à insecte? Et bien c’est une espèce de toute petite cabane où on va mettre du bois, des brindilles, de la paille, des briques, des bambous, des ardoises, des pommes de pin et qui va être propice à l’installation de petites bêtes utiles au potager comme les abeilles, les bourdons, les guêpes, les coccinelles, les araignées, etc. Il va permettre à ces petites bestioles de pondre leurs œufs ou d’hiverner et donc de se développer davantage dans notre jardin, parce que contrairement à ce qu’on pourrait penser on en a besoin. A bas les pesticides donc!

La communauté de communes du Val d’Ille – Aubigné a donc indiscutablement misé sur l’écologie. Ici, pas de tondeuse pour couper l’herbe autour du parking, mais des moutons! Et une petite éolienne pour produire de l’électricité.

Sans titre.png

La « ComCom », comme on dit couramment, vise l’autosuffisance du territoire en matière énergétique d’ici 2030 en favorisant les énergies renouvelables et la maîtrise de la consommation énergétique.

La Bretagne est une région pionnière en France en matière de développement durable et d’agriculture biologique. C’est peut-être pour ça que je m’y trouve bien finalement. Après avoir souffert de l’insouciance de la société espagnole, toujours tournée vers la surconsommation, la production intensive, l’inconscience écologique et où j’avais toujours l’impression d’aller à contre-courant, j’avais besoin de trouver un endroit où c’est normal d’emmener son cabas pour faire les courses plutôt que de gaspiller des sacs plastiques, de cultiver son potager, de se soucier de ce qu’il y a dans son assiette et de boycotter les hypermarchés au profit des petits producteurs. Ici, beaucoup ont compris qu’on n’a pas besoin de beaucoup pour être heureux et que notre environnement et notre assiette ont des conséquences majeures sur notre santé, notre bien-être et finalement sur ce que nous sommes.

 

 

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Katy's Languages dit :

    A reblogué ceci sur L'atelier plurilingue: Français, espagnol, apprentissage des langues & voyages avec Katyet a ajouté:

    Suivez la cuisine de Katy pour apprendre le français en cuisine!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s